Globe Hope, le pionnier finlandais de la mode durable utilise EKOénergie

05.06.2019
Par Glòria Monterrubio, Kristell Prigent et Maria Vediakova

“Le monde ne souffre pas du manque de matériel mais du manque d’esprit. Innovant et débordant de nouvelles idées, Globe Hope a eu l’idée de redéfinir les tissus”.

Ce sont les mots de motivation peints sur le mur principal du siège social de Globe Hope. En 2003, la designer Seija Lukkala (PDG de Globe Hope) a lancé Globe Hope comme un exemple précoce d’une marque de mode qui préconise des produits durables. Globe Hope a été l’un des premiers consommateurs d’EKOénergie dans l’industrie de la mode depuis le lancement de l’écolabel en 2013. C’est pourquoi, dans le cadre de notre campagne #PassionForGreenFashion, nous avons visité le siège social et le magasin principal de Globe Hope à Nummela, en Finlande, pour interviewer Miisa Asikainen, designer et spécialiste en marketing et communication.

A-t-il été difficile de lancer une marque durable à une époque où l’industrie de la mode était dominée par la fast fashion?
Dès le début, nous savions que la fast fashion n’était vraiment pas éco-responsable et nous ne voulions pas continuer à travailler dans cette spirale d’extraction de ressources, de production, de consommation et de gaspillage. Seija Lukkala avait l’espoir que le monde pouvait être différent et, étant innovatrice, elle est devenue l’une des pionnières en Finlande en repensant la mode d’une manière différente.

Quel type de matériaux utilisez-vous? Comment créez-vous quelque chose de nouveau à partir de matériaux recyclés?
Je pense qu’il n’y a pas de matériaux que nous n’ayons pas essayé d’utiliser : ceintures de sécurité, jeans, tissu de parachute, circuits, restes de cuir, vieux uniformes de toutes sortes. Le processus de fabrication dépend beaucoup du matériel. Pour les ceintures de sécurité, par exemple, nous contactons les ateliers de réparation automobile. Les ceintures de sécurité restent néanmoins un matériel cher, même s’il s’agit, à ce stade, d’un matériel inutilisé. Après l’achat, nous commençons un long processus de préparation du matériel pour la production : lavage, tri, contrôle de la longueur et seulement ensuite nous les envoyons à nos installations de production à Tampere et Mikkeli. Les sacs sont donc vraiment faits par une seule personne, comme les objets artisanaux. Travailler avec des matériaux recyclés n’est ni facile ni bon marché et cela affecte inévitablement le prix final du produit.

Pensez-vous que les consommateurs sont prêts à payer plus cher pour soutenir les marques durables?
Les choses changent et nous voyons des gens qui prennent déjà au sérieux les questions environnementales et qui veulent faire des achats conscients. En même temps, bien sûr, il y a encore ceux qui préfèrent les marques de fast fashion et bon marché. Souvent, c’est parce qu’ils ne comprennent pas le prix. Nous essayons donc d’expliquer notre processus de production à nos clients afin qu’ils soient plus conscients du prix final.

Pourquoi Globe Hope a décidé de choisir l’électricité labellisée EKOénergie?
Nous utilisons EKOénergie depuis son apparition sur le marché en 2013. Nous ne pouvions tout simplement pas nous permettre d’utiliser d’autres sources d’énergie parce que, dès le début, nous voulions être aussi durables que possible. A cette époque, notre siège social et notre entrepôt utilisaient EKOénergie et lorsque nous avons déménagé sur notre site actuel à Nummela, nous avons continué à parier sur cet écolabel. La consommation d’électricité labellisée EKOénergie a été une autre opportunité pour nous en tant qu’entreprise de contribuer à la protection de l’environnement.

Comment communiquez-vous sur votre durabilité?
Nous expliquons directement aux clients l’histoire de chaque produit et tous les aspects qui le rendent différent des produits similaires sur le marché. Nous parlons non seulement de l’histoire du matériel, mais aussi du caractère unique du produit et le fait qu’il soit réalisé en utilisant de l’énergie labellisée EKOénergie.

 

Globe Hope's motto and the bags made of recycled materials in their main office.
Globe Hope motivational message and some bags made of seatbelts in their main office.

 

Quel est l’avenir de Globe Hope ? Pensez-vous que l’industrie de la mode deviendra plus durable dans un avenir proche?
Notre clientèle s’élargit. Auparavant, nos clients étaient surtout ceux qui comprenaient le prix des produits durables et qui étaient prêts à le payer. Aujourd’hui, de plus en plus de clients s’y intéressent et veulent être plus conscients de leurs achats. Nous voyons un changement et nous sommes optimistes quant à l’avenir de Globe Hope. Nous espérons aussi un avenir meilleur pour le monde. Alors nous restons positifs. Nous continuons à faire des petits pas, à promouvoir la mode responsable avec notre marque et à rester engagés envers nos objectifs.

Nous remercions Globe Hope d’avoir choisi EKOénergie et Miisa Asikainen pour son temps et sa volonté de nous montrer chaque recoin de l’entrepôt Globe Hope.
EKOénergie travaille chaque jour pour aider les particuliers et les entreprises à trouver l’énergie renouvelable la plus durable et pour faciliter la transition vers un monde 100% renouvelable. Nous espérons que cet exemple positif en Finlande, ainsi que Carrera Jeans en Italie et ECOALF en Espagne et Finlayson en Finlande également pourront servir d’inspiration à d’autres entreprises du secteur.

Si vous représentez une marque de mode et souhaitez diminuer votre impact environnemental en optant pour une énergie durable, contactez-nous!