EKOénergie finance des projets solaire dans le sud du Cameroun

Le travail de Solafrica au Cameroun

Solafrica,une branche de Greenpeace Suisse, travaille notamment au Cameroun et au Kenya, où elle dirige des projets visant à étendre l’utilisation d’énergies renouvelables et de technologies à faible consommation énergétique. Le but premier est de former des professionnels locaux et d’appuyer le développement de coopératives gérant l’énergie solaire.

L’objectif de Solafrica est d’améliorer les conditions de vie de la population en lui donnant accès à des énergies renouvelables. Pour leur éclairage, les écoles dépourvues d’électricité utilisent essentiellement des lampes à pétrole, très polluantes et coûteuses. La lumière de ces lampes est médiocre, le gaz qu’elles émettent présente un risque sanitaire, et leur présence augmente le risque d’incendie.

L’énergie solaire représente une solution durable et rentable, indépendante des grandes compagnies et réseaux d’électricité, et donc plus adaptée aux petites communautés de l’Afrique rurale. L’énergie solaire contribue à la fois à lutter contre le changement climatique et à améliorer notablement les conditions de vie des communautés, ce qui stimule le développement économique.

Solafrica travaille en étroite collaboration avec des associations locales. L’association Jeunesse Verte du Cameroun (AJVC), un des partenaires locaux, est une jeune ONG camerounaise activement engagée dans le développement durable et la protection forestière.

2015: Trois écoles

En 2015, nous avons fait don de 18 000€ pour l’installation de panneaux photovoltaïques dans trois écoles du Sud du Cameroun (à Bédoumo, Ngola Bantou et Mengang).

Ce projet fait partie du projet la Caravane du Climat. Il s’agit d’un projet de longue durée qui vise à propager les concepts d’énergie renouvelable tout en protégeant la forêt tropicale du bassin du Congo.

Cliquez ici pour les photos du projet.

2016: Deux centres de santé

En 2016, nous avons fait don de 20 000€ pour l’installation des panneaux photovoltaïques dans deux centres de santé du sud du Cameroun. L’utilisation de l’électricité apporte une amélioration significative au système de soins dans les zones rurales du Cameroun en permettant, par exemple, l’utilisation de réfrigérateurs solaires pour la conservation de vaccins et médicaments et en permettant une source de lumière la nuit.