Comment agir à long terme pour combattre les vagues de chaleur

03.08.2018

Juillet 2018 a été le mois de juillet le plus chaud jamais enregistré dans plusieurs régions de l’hémisphère nord, entraînant des sécheresses anormales, des risques élevés d’incendie de forêt et des précipitations soudaines et dévastatrices. Des températures record ont été enregistrées aux États-Unis, au Canada, au Japon et dans différents pays d’Europe du Nord – avec une différence de 10 ° C entre les trois premières semaines de juillet 2018 (comparaison faite entre les années 1981 et 2010).

Alors que de nombreux citoyens, politiciens et médias grand public s’inquiètent des conséquences de cette anomalie météorologique sur la santé publique, l’agriculture et le bien-être animal, peu s’interrogent sur les raisons de ces vagues de chaleur de plus en plus courantes. Il est évident que nous sommes en grande partie responsable de ce changement climatique dramatique et, ne vous en déplaise, nous devons dés à présent faire face aux conséquences.

“2018 est l’une des années les plus chaudes jamais enregistrées, avec de nouveaux records de température dans de nombreux pays. Ce n’est pas une surprise. Les vagues de chaleur et la chaleur extrême que nous subissons actuellement correspondent à ce que nous attendons du changement climatique causé par les émissions de gaz à effet de serre. Ce n’est pas un scénario futur, cela se passe maintenant “, a déclaré la Vice-Secrétaire générale de l’OMM, Elena Manaenkova.

Il existe un lien évident entre notre consommation intensive de ressources naturelles ainsi que notre consommation de combustibles fossiles, et l’augmentation de la température moyenne de la surface de la Terre. En 2016 la température moyenne était de près de 1 ° C supérieure à la moyenne du 20éme siècle. Ce changement climatique accéléré par l’homme modifie les habitats terrestres et marins, ayant des conséquences dévastatrices sur la faune et la flore de la Terre, ainsi que la création de millions de migrants environnementaux contraints à fuir leurs foyers pour leur sécurité.

Les changements quotidiens à la portée de tous

La bonne nouvelle est que, de la même manière que nous avons crée ce problème, nous pouvons également prendre des mesures pour minimiser les dommages causés. Tandis que certains blogs vous donnent des conseils sur comment gérer la chaleur, rester hydraté, éviter le soleil pendant les heures de pointe, éviter l’alcool et la caféine, etc., EKOénergie offrent des conseils durables : comment réduire vos émissions de CO2.

Utilisez les transports en commun, faites du vélo et marchez autant que possible. Essayez d’éviter les avions lorsqu’il existe des alternatives viables comme les trains et, si vous devez conduire une voiture, choisissez de partager une voiture et de conduire un véhicule électrique si possible.
Achetez local. Le transport de marchandises est l’une des principales causes des émissions de CO2. C’est pourquoi l’achat et la consommation locale peuvent faire une grande différence. Faites attention aux étiquettes des produits lors de vos prochaines courses – vous serez peut-être surpris de voir à quel point certains articles ont voyagé alors même qu’ils sont également produits à proximité.
Réduisez votre consommation de viande. L’agriculture animale étant la principale cause des émissions de méthane, limiter la quantité de viande dans votre alimentation est un moyen facile de réduire notre empreinte carbone.
Évitez la consommation de plastique. Le plastique est fabriqué à partir de pétrole brut, dérivé de combustibles fossiles. Essayez de trouver des alternatives durables aux produits en plastique et aux produits emballés dans du plastique et, lorsque vous ne pouvez pas éliminer totalement ces matériaux, n’oubliez pas de les réduire, de les réutiliser et de les recycler correctement.
Optez pour les énergies renouvelables et adoptez des habitudes et des appareils économes en énergie. Les énergies renouvelables sont des sources inépuisables et faibles émettrices de gaz à effet de. Si vous choisissez l’électricité provenant de sources renouvelables pour votre maison ou votre entreprise, vous éviterez de brûler des combustibles fossiles. Si vous voulez aller plus loin, vous pouvez acheter de l’électricité renouvelable labellisée par EKOénergie, ainsi vous soutenez la promotion de l’énergie durable, vous protégez la biodiversité dans le monde entier et vous participez à la lutte contre la pauvreté énergétique.

Des actions individuelles comme celles-ci peuvent avoir une longue portée si nous encourageons d’autres à passer à l’acte. Il est essentiel d’apprendre à notre entourage comment réduire notre impact environnemental pour protéger notre planète- et donc notre propre habitat. En tant que société, nous devrions cesser de fermer les yeux, reconnaître notre responsabilité derrière les catastrophes naturelles et unir nos forces pour inverser le changement climatique.

Article écrit par Teresa Lopez
Traduit par Julia Urbaniak